De jeunes blogueurs avec Bruxelles pour terrain de jeu.

En slam : C’est quoi une femme fatale ?

On s’est rendu à l’évenement « Be Femme Fatale » organisé à l’espace Ochola à Bruxelles, qui célèbre le féminisme et la beauté noire autour du magazine Femme Fatale qui doit aussi être une belgianpride, une fierté belge. A l’occasion de l’évenement « be femme fatale », Safia nous livre sa chronique sur ce qu’est une femme fatale pour elle.

Être une femme fatale, c’est quoi ?
Je ne parle pas de celle de Brian de Palma
Je parle de celle qui se dit fière malgré les complexes
Malgré les menaces de mise à l’index
Que la société lui impose
Celle qui ose
C’est celle qui si elle était un homme ce serait normal
Ce qu’elle fait serait vu comme banal
Mais comme c’est une femme, on ne peut pas faire ci, on ne peut faire ça
C’est celle qui défie sa tribu pour faire évoluer le débat

Je suis Manal Al-Sharif qui conduit en Arabie Saoudite
Je continue malgré qu’on m’ait maudite
Je suis aussi une jeune journaliste de 23 piges
Qu’on a viré d’une rédaction à qui on a dit que je ne ferais plus piges
Et à plus de 60 balais
S’appelle Oprah Winfrey
Je suis aussi la mère célibataire qui élève seule ses 4 gosses
Quand le père a eu l’envie de partir pour une moins grosse
Je vis ma vie en jonglant avec le taf et les copines
Et ne me dites rien de ma cuisine qui dégouline
Je suis aussi ces filles à la peau noire
Qui au lieu de profiter de leur samedi soir
Préfèrent militer sur la gloire et la beauté de la peau ébène
Qui pendant de trop longues années a suscité la haine
Je suis cette femme bouclée ou cette femme voilée
Qui ne la bouclera pas sur vos préjugés
Je suis Marilyn Monroe qu’on a prise une blonde conne
Qui en a profité d’être une icône
Pour rendre service à Ella
Ella, elle n’avait pas le droit
De se produire sur scène mais Ella, elle a
Ce je ne sais quoi
Que d’autres n’ont pas
Qui a pu devenir Ella Fitzgerald madame jazz and blues
Qui a marqué l’histoire et les jaloux diront que c’était que pour du flouze

La femme fatale défie les misogynes
Et ceux qui lui collent la réputation d’indigne
La femme fatale n’est pas obligée
D’enfreindre la moralité pour déranger
La femme fatale ne concède pas à la fatalité